GROUPES DE TRAVAIL

Les groupes de travail formés sont les suivants :

• Aérogare : le groupe est en charge d’une réflexion globale sur l’optimisation de l’aérogare existante. Celle-ci est devenue au fil des années un véritable labyrinthe, construit organiquement en attendant un transfert toujours repoussé.
• Circulation et trajectoires aériennes : le groupe cherche les façons de limiter le survol de la ville et optimiser les approches aériennes, au décollage et à l’atterrissage.
• Economie et emplois : l’aéroport, les usines Airbus et la zone D2A forment une importante zone économique. Plus de 200 entreprises liées de près ou de loin aux activités aéroportuaires génèrent plus de 6 000 emplois. Le maintien de l’aéroport est très favorable à cette dynamique économique. Ce groupe est en charge de la préservation et au développement économique de ce secteur et de ces emplois.
• Finance : le groupe s’interroge sur le plan d’affaires du maintien de Nantes Atlantique, ne serait-il pas plus profitable pour le concessionnaire ?
• Piste : le groupe travaille sur l’état de la piste, son entretien et sa prolongation éventuelle (un enjeu important d’après le rapport de la DGAC de novembre 2013).
• Plan d’exposition au bruit (PEB) : le bruit est souvent mis en avant pour justifier le transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique alors qu’il apparaît que les zones de bruit diminuent. Le groupe analyse les différentes études de PEB prévisionnels et l’évolution du bruit aérien en général.
• Transports en commun : l’aéroport de Nantes Atlantique est idéalement situé, proche de la ville et du terminus de tramway, et jouxtant une voie ferrée. Le groupe avec l’association Nexus travaille sur les façons de tirer parti de cette situation.
• Urbanisme : l’aéroport est à la fois source de nuisances et source de développement économique et urbain. Le groupe réfléchit à une planification durable des territoires autour de cet équipement.
Chaque groupe compte d’ores et déjà entre 5 et 12 membres, ceux-ci restent cependant ouverts pour accueillir de nouveaux adhérents experts et/ou citoyens.