Association

– Présentation

L’atelier citoyen est une structure associative indépendante et non politique, de dialogue, d’idées et d’expertises citoyennes.

Lancé en décembre 2014 et ouvert à tous, l’Atelier Citoyen a été créé pour travailler sur les alternatives au projet de Notre-Dame-des-Landes et notamment les possibilités de réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique. Il publie en 2015 un grand nombre de ses travaux sur les thèmes suivants : l’aérogare, la piste, la circulation et les trajectoires aériennes, l’économie et les emplois, la finance, le bruit, les transports en commun, l’urbanisme.
Les recherches de l’Atelier Citoyen ont permis de découvrir de nombreuses « vérités qui dérangent » car Nantes-Atlantique avait jusqu’à présent été très peu et très mal étudié.

Chacun des domaines étudiés fait l’objet d’un rapport détaillé et d’un résumé. Ces rapports sont disponibles depuis fin septembre 2015 sur ce site.

Lieu de dialogue et de recherche de solutions alternatives pour sortir pacifiquement du dossier problématique de Notre-Dame-des-Landes, l’Atelier Citoyen fait appel aux connaissances et au bon sens de chacun. Il est une expérience formidable de travail en commun et d’intelligence collective entre experts et citoyens soucieux de faire avancer ce sujet : utilisateurs, techniciens, pilotes, ingénieurs, architectes, économistes, sociologues, patrons, syndicalistes, riverains, etc.

Au-delà de la question de l’aéroport nantais, les participants expérimentent une forme d’économie collaborative, maillon d’une société plus responsable, où chacun apporte ses compétences et son savoir-faire de manière complémentaire, en recherchant l’intérêt général.

Le travail de l’Atelier Citoyen n’est pas terminé, mais d’ores et déjà, son bilan est à la fois enthousiasmant et désespérant.
Bilan désespérant, car les recherches menées ont montré les nombreuses manipulations qui tentent de programmer l’obsolescence de cet aéroport. Alors que la France vient d’adopter une loi contre le «délit d’obsolescence programmée », la stratégie des porteurs du projet de Notre-Dame-des-Landes consiste visiblement à laisser l’aéroport existant se congestionner, devenir inadapté, pour imposer à des Nantais manipulés la pseudo-nécessité d’un nouvel équipement.
Bilan aussi enthousiasmant car les travaux débouchent sur de nombreuses solutions qui montrent que l’aéroport de Nantes-Atlantique peut être maintenu et amélioré !

> Lire l’Appel Citoyen lancé lors de sa fondation

> Voir les articles de presse depuis sa fondation 

– Objectifs

L’atelier citoyen se donne trois objectifs majeurs :

– Co-construire une expertise forte sur les alternatives au projet de Notre-Dame-des-Landes et le maintien et l’optimisation de l’aéroport existant de Nantes-Atlantique.

– Organiser le travail en atelier d’équipes pluridisciplinaires sur les différents sujets permettant ce maintien.

– Synthétiser et diffuser le plus largement possible les travaux de l’atelier par des conférences, expositions, ouvrages, communication sur le web et dans la presse.

– Statuts

> Télécharger les statuts de l’association

– Charte

L’atelier est un lieu indépendant, apolitique et pluridisciplinaire. Il est ouvert à toutes personnes pouvant faire avancer les sujets d’étude.

L’atelier citoyen n’interdit pas le débat, mais il n’organisera pas de débat sur la pertinence d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes ou ailleurs. L’objet de l’atelier est de réfléchir aux alternatives au projet de Notre-Dame-des-Landes et de définir les conditions optimales et les solutions de maintien de l’aéroport existant de Nantes-Atlantique.

Les échanges entre les participants de l’atelier devront faire preuve d’objectivité, de respect, d’écoute et globalement d’une envie de travailler ensemble, caractérisée par :

– une écoute bienveillante,
– un partage du temps de parole,
– l’absence de jugement préétabli sur ce qui est dit, sans donneurs de leçons

Les propos qui auront pour but de provoquer, d’inciter au conflit verbal ou physique et tous les propos visant à perturber l’organisation de l’atelier de par leur forme, leur fond ou leur fréquence seront bannis.

Les participants à l’atelier s’engagent à
– respecter le mode de fonctionnement de l’atelier.
– Participer à la réflexion collective en apportant leur expérience, leur expertise et leurs connaissances des sujets.
– Apporter leurs recommandations, propositions et pistes concrètes d’action sur les sujets traités.